jeudi 31 décembre 2009

Après Copenhague, réflexions.

Que chacun fasse son boulot.

Mettre les responsables politiques des grands pays devant leurs responsabilités est indispensable ;
Et nous ne pouvons que déplorer l'impuissance de nos grands leaders européens, actuellement en charge des responsabilités, pour signer un accord digne de ce nom, c'est à dire contraignant et échéancié.

L'absence d'un tel document ne signifie aucunement la défaite de la bataille climatique, meme si le revers est sérieux . A contrario si un accord satisfaisant avait été conclu, crier victoire eu été tout aussi pernicieux ou illusoire.

Aussi important que les accords internationaux, ce sont les engagements et les actions de
chacun et de chaque institution au sens large qui compteront réellement dans l'évolution des choses et du réchauffement climatique.

Dans ce bilan , il faut aussi s'interroger bien sur sur les actions des ONG qui n'ont pas fait vraiment la preuve de leur efficacités ; Cette carence ne s'explique pas seulement par l'absence de complicités( attention de ne pas réinventer la courroie de transmission ) entre elles et les politiques , mais aussi par la nature m?me de leur actions, trop souvent basées sur le concept de minorités agissantes.( à la mode greenpeace )

Ce modèle d'action n'est plus adapté à la prise de conscience de masse qui se réalise sur les themes écologiques et climatiques . Il freine meme l'engagement du plus grand nombre .Nous perdons de cette façon un moyen de peser sur les décisions à tous les niveaux, et meme d'élargir la prise de conscience du plus grand nombre.

Localement le collectif Urgence Climatique 13 est bien tombé dans ces travers .

Nous devons en discuter, c'est notre boulot !

jeudi 24 décembre 2009

Copenhague et Collectifs UC osons un bilan mesuré

Il me paraissait vain de miser autant sur Copenhague ou sur d'autres accords
internationaux de même nature, comme on a pu le faire.

Mais de là à ne leur donner plus aucun crédit ..
c'est passer d'un extreme à l'autre, et faire de peu de cas de ce
qu'on prêchait, il y a encore peu !

Voilà le nouveau discours dominant que tentent de nous imposer.
les anciens activistes et autres promoteurs de "Flash-Mobs" ,
baignant dans un nihilisme préoccupant ou désappointement profond.

Initiatives individuelles et relocalisations sont devenus les seules viatiques de nos
anciens animateurs des Collectifs, jamais populaires comme nous aurions pu les rendre .

Certes cette dimension de l'action est importante,
mais elle ne doit pas nous faire perdre une vue  globalisante et planétaire.
Hier l'action locale de terrain a été dénigrée ou marginalisée, aujourd'hui
elle serait la seule action possible ou efficiente ... que d'inconstance .

Copenhague des acquis importants malgré tout :

Copenhague a permis de faire progresser la conscience environnementale à
l'échelle planétaire, la mobilisation de tous les citoyens ou du plus grand
nombre, demeure plus que jamais nécessaire. Pour agir sur un plan local, et
pour préparer de futurs accords enfin contraignants,
grâce et avec la pression populaire.

Autres conclusions, les conceptions de l'action, par des minorités agissantes
comme le conçoit greenpeace, a fait la preuve de son échec ou de ses limites,
pour la période actuelle et sur de tels enjeux .

Enfin nous avons eu tort aussi de ne pas suffisamment souligner la
responsabilité de la Chine à coté de celles des autres
grands pays industrialisés .

IL FAUT DONC DEVELOPPER LES COLLECTIFS URGENCES CLIMATIQUES, mais sur
d'autres bases.

mardi 22 décembre 2009

Grippe A: l'OMS sur la sellette

Après l'intox médiatique ...

LES ETATS MEMBRES DU CONSEIL DE L'EUROPE DECIDES A ENQUETER SUR LA CAMPAGNE DE VACCINATION ET SUR L'OMS EN JANVIER 2010

C'est le Dr Wolfgang Wodarg, ancien parlementaire SPD et président du comité européen de la Santé qui a lancé l'enquète.
La motion a étè adopté à l'unanimité par ses collègues au comité du Parlement Européen à la Santé.

Le Dr Wodarg a critiqué les mesures qui ont été prises pour lutter contre la grippe porcine et les a considérées comme un des plus grands scandales médicaux du siècle.

Le Dr Wodarg a précisé que l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les scientifiques et les officiels gouvernementaux a eu pour conséquence que " des millions de gens en bonne santé ont été exposés inutilement aux risques d'un vaccin insuffisamment testé ..."

(...) Le Dr Wodarg a également critiqué la manière dont les firmes pharmaceutiques ont réalisé des profits colossaux sur le dos des citoyens.

Il a également accusé les fabricants de vaccins d'aller jusqu'à accepter d'infliger des dommages corporels dans leur poursuite de profits, faisant allusion au fait que les adjuvants du vaccin contre la grippe porcine ont à peine été testés. Il précise que les effets secondaires du vaccin y compris les paralysies n'ont pas été correctement rapportés.

Le Dr Wodarg a précisé que le role joué par l'OMS, de m?me que sa déclaration d'urgence pandémique en juin doivent faire l'objet d'un examen particulièrement attentif au cours de l'enquete parlementaire europenne....
(...) En élevant la grippe porcine au niveau de pand?mie, les pays se sont vus contraints d'exécuter les plans prévus pour une pandémie, ainsi que d'acheter des vaccins contre la grippe porcine.

Comme l'OMS n'est sujette a aucun contrôle parlementaire, le Dr Wodarg a précisé qu'il était absolument n?cessaire pour les gouvernements d'insister sur l'aspect "responsabilité".

Il ne devrait pas etre permis à une organisation qui est clairement sous l'influence des compagnies pharmaceutiques et qui tirent profit de la vente des vaccins pour une telle pandémie, de définir elle-meme en quoi consiste une pandémie. Beaucoup de décideurs de l'OMS ont travaillé? pour l'industrie pharmaceutique et continuent de travailler pour cette industrie.

L'enquète a aussi pour objectif d'étudier le role qu'ont joué les Instituts Paul-Ehrlich et Robert Koch en Allemagne

mercredi 16 décembre 2009

Limitons notre conso d'énergie par grand froid ! Çà Chauffe

Un coup de froid qui en dit long .

Pour répondre aux pics de consommation d'énergie liés au chauffage, la consommation d'électricité atteint des sommets, puisque le chauffage électrique occupe une place considérable en France .

A cette fin des moyens complémentaires sont activés : centrales thermiques essentiellement qui utilisent des énergies fossiles . Ces équipements sont de plus souvent vétustes, car rarement utilisés. Ils sont donc fortement émetteur de CO2 à l'origine du réchauffement climatique ...

Par ailleurs nous savons qu'actuellement une part importante de notre parc nucléaire est en maintenance, environ 20%, c'est autant de moyens supplémentaires de production énergétique très polluants mis en oeuvre.

Voilà comment paradoxalement le nucléaire, qui a servi de prétexte au développement du chauffage électrique contribue aussi à de fortes émissions de gaz à effet de serre GES ...
contrairement à ce qu'on nous raconte.

Vous avez compris il est urgent, avec ces grands froids de maîtriser notre consommation et de réfléchir.

19° maxi dans les pièces à vivre et 17° dans les chambres, par exemple ;et c'est bon pour la santé !
Et avant de partir pour la manif pour Copenhague, pensez à baisser le thermostat !

Voilà comment un coup de froid met en évidence les errements de notre politique énergétique . Notre indépendance n'est même pas assurée, puisque nous devons également importer massivement de l'électricité ...

Comment limiter facilement sa consommation d'énergie pendant l'hiver ? - notre-planete.info (afficher sur Google Sidewiki)

jeudi 10 décembre 2009

Une pollution plus grave que prévue



L'extraction des sables bitumineux au Canada :


une catastrophe écologique

Total y a déjà investi 2,5 milliards de Dollar et compte poursuivre son effort ...

en référence à : La pollution issue des sables bitumineux au Canada est bien pire qu'annoncée - notre-planete.info (afficher sur Google Sidewiki)

jeudi 12 novembre 2009

Abattre des arbres à quelques jours de Copenhague est un scandale !

Massacre à la tronçoneuse au Prado ! Pour construire une autoroute urbaine,
le TPS !


Mobilisons nous contre ce symbole du tout auto à Marseille que constitue la construction du tunnel Prado Sud ; qui commence parl'abattage d'arbres au parc Chanot !

Ce matin a commencé un abattage d'arbres à l'entrée du parc Chanot à gauche en vue des travaux pour la Société Prado Carenage (quidevaient commencer la semaine prochaine). Un référé au tribunal est encours de dépôt . Il faut aller aider les habitants du quartier qui s'ysont rendus en catastrophe. l'avocat chargé de ce problème est sur leslieux avec eux. Il faut beaucoup de citoyens, de militants, en URGENCE.

Merci à tous ceux qui pourront s'y rendre.

mercredi 4 novembre 2009

Marseille joue "Poubelles la vie"

Nouvel épisode !

GREVE. Les ordures s'amoncellent dans les rues marseillaises à la suite du blocage, depuis jeudi, des centres de transfert des déchets. Les éboueurs d'une société privée qui n'a pas obtenu le marché lors d'un récent appel d'offres s'inquiètent des conditions de leur réembauche. Lire la suite

Cette grève a au moins un mérite, elle nous fait prendre conscience collectivement que la situation de la propreté ne s'est pas améliorée .
La brigade de la propreté est la parfaite expression de ce "foutage de gueule" sur la soi-disante priorité que devait devenir la propreté des rues de Marseille : des dépenses supplémentaires de "com" oui ( la brigade et la campagne d'affiches impressionnante sur le thème ), l'amélioration du service : non .
Faire croire et faire, ce n'est pas la même chose . Caselli veut égaler Gaudin dans cette course au paraître ...
Les marseillais n'ont pas besoin "d'hommes forts", mais de vrais patrons avec de vraies équipes et surtout qu'on sache les écouter .

vendredi 30 octobre 2009

On se met au Vert ...

Une poussée verte se fait jour dans toute la France, on ne peut que s'en féliciter, tant ces problèmes écologiques prennent d'acuité et d'actualité, en particulier le réchauffement climatique que la prochaine conférence de Copenhague, en décembre de cette année, nous rappelle à tous .

J'ai suivi ce mouvement; et je me réjouis tout d'abord de trouver un climat humain beaucoup plus chaleureux et solidaire qu'au Modem. Je vous en reparlerez, mais sachez que je garderai ma liberté de parole , comme auparavant .

mercredi 19 août 2009

Pollution à L'ozone : Un scandale récurrent à Marseille




Alors que la Presse étrangère s'émeut des nombreux pics de pollution actuels sur notre région, la quasi indifférence de la presse locale, comme La Provence, laisse sans voix ...

Le sujet serait-il sensible ? Certainement ! Car il signe l'incurie "récurrentes" des décideurs publiques, fonctionnaires mais surtout élus locaux .


Chaque été, les journées de pollution à l'ozone se succèdent en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), sous l'effet catalyseur du soleil, une situation à laquelle des mesures ponctuelles telles que la limitation de vitesse - qui sont de surcroît très mal respectées - ne sauraient remédier seules, pas plus que le doublement du prix des horodateurs !

Depuis début juillet, 16 pics ont été recensés sur un ou plusieurs départements de la région Paca, qui est la plus touchée en France, selon Patricia Lozano, ingénieur au sein de l'association de surveillance de la qualité de l'air Atmo Paca.

Les seules Bouches-du-Rhône ont déjà à leur actif 14 journées où l'ozone a dépassé les 180 micro-grammes par m3 d'air, non loin de la vingtaine enregistrée les années précédentes. A l'exception notable de l'épisode caniculaire de 2003 où le record de 59 journées avait été atteint.

Mardi, une alerte de niveau 1 renforcé a même été déclenchée dans le département, pour la première fois depuis 2006.

L'ozone est un "polluant secondaire formé à partir des émissions industrielles et automobiles", sous l'action du rayonnement solaire, explique Mme Lozano. "Ce n'est pas la météo qui fait l'ozone, mais quand il y a peu de vent et un régime anticyclonique, on observe une accumulation de ces polluants" .

Le Sud-Est et Marseille tout spécialement, remplissent tous les critères : fort ensoleillement, trafic routier dense , pôle industriel important sur le pourtour de l'étang de Berre.

Que faire ?
Le problème et les solutions sont à présents bien cernés .
Mais il manque une volonté politique de prendre les bonnes décisions et de mobiliser nos concitoyens, ce n'est pas le cas et depuis trop longtemps .

A moyen et long terme, il faudrait limiter la circulation automobile par un développement volontariste des transports en commun et des autres modes de transports propres ( vélos, marche, covoiturage etc. ) . Marseille n'a pas un réseau de piste cyclable digne de ce nom et on vient de décider la construction d'un nouveau tunnel urbain important, le Tunnel Prado Sud, qui consacre à nouveau la primauté de l'auto dans les déplacements en ville ...
Il faut dès qu'une possibilité s'offre, rapprocher habitat et activités, le plus possible pour diminuer à la source les besoins de transport, et donc la pollution.

Le développement du pôle industriel de Fos/mer basé sur la pétrochimie doit être stoppé ou
contenu . Dans ce contexte, le feu vert donné à l'incinérateur apparaît encore plus contestable ...

Dans l'immédiat on constate tous les jours, même pendant les pics de pollution, que les 50 km/h en milieu urbains ne sont pas respectes , poutant justifiés pour de "simples" raisons de sécurité . Appliquons et faisons réellement appliquer ces mesures, diminuons nos déplacement motorisés dans la mesure du possible .
Marseille se distingue aussi rappelons-le par un nombre record de victimes d'accidents de la circulation, une véritable hécatombe pour les jeunes en deux roues ...

On comprend mieux à présent, le silence honteux de La Provence sur ce dossier qui signe la carence et l'échec des équipes UMP et PS, actuellement et depuis longtemps aux manettes
, dans les différentes collectivités locales de notre région . L'UMP est la première sur ce triste
podium des fauteurs ( indirectes mais bien réels ) de pollution à l'ozone, qui s'impacte fortement sur la santé des population.
La politique de l'autruche ne pourra pas éternellement durer .

lundi 29 juin 2009

CAP21 : La nouvelle préoccupation démocratique est-elle sincére ?

La messe est dite,
 
Avec les difficultés vécues par Corinne Lepage au sein de l'exécutif du Modem , son appel
à une vraie collégialité de fonctionnement, et sa participation ou du moins sa complicité affichée au mouvement des "promoteurs", appelant publiquement à une rénovation du Modem,  nous pouvions espérer un réel renouveau d'intérêts sur la question démocratique dans nos organisations, Cap21 en premier.
 
Les réactions des responsables locaux Cap21 13 nous indiquent qu'il n'en est rien, et qu'il n'y aurait donc rien de sincère dans tout cela ...? C'est en tout cas ce qu'ils nous suggèrent malencontreusement .
Après le greenwashing, le démocraticwashing ?
 
La question d'une bonne démocratie, facteur d'efficacité, n'est pas  artificiellement avancé par mes soins, mais elle est au coeur de notre actualité politique .
 
Après notre revers aux européennes, cette question a été présenté, à juste titre, par Corinne Lepage, comme une des conditions majeures pour revitaliser nos organisations et reconquérir les électeurs et l'opinion . Alors simple poudre aux yeux de C.L en vue uniquement de mieux occuper le terrain à la direction du Modem, ou incompréhension du "message"
par Benoit et   Achim - nouveau délégué départemental 13 de Cap21 -  ? Sérieux dilemme .
 
Dans ce nouveau  contexte, plus favorable à priori à  l'expression démocratique, je suis revenu frapper à la porte de Cap21 13, pour mieux faire vivre mes sensibilités écologiques et démocrates.
 
Ma déception a été presque totale . Rien sur le terrain n'exprime ce nouveau "message" démocratique ; et on se paye de mots avec les vieux réflexes caporalistes .
Alors que je formulais quelques exigences de cette nature, on m'a "vertement" remis en place
en me qualifiant d'agitateur et en me menaçant de sanctions !

Benoit P, également responsable national de Cap21 est monté en première ligne dans ce combat d'arrière garde ... 

mercredi 24 juin 2009

On s'ennuit au Modem

Après la réunion publique de "politique générale" du 19 juin 2009 de la direction du Modem 13 à
Marseille, un nouveau mal affecte le Modem local : l'ennui !
Pire que les atteintes à la démocratie !
Devant une assistance étiolée qui n'a réunit guère plus de 30 adhérents du département, et un nombre encore plus ridicule de marseillais, Christophe Madrolles en maître de cérémonie
a tenté en vain d'animer cette triste assemblée sur le thème du bilan des élections européennes .
On s'est longuement et lourdement à nouveau appesanti sur le fameux débat télévisé qui a opposé Bayrou à Cohn-bendit .
Pour moi ces deux là, ont ce jour rabaissé le débat publique ... mieux vaut ne pas trop en parler . Notre animateur marseillais particulièrement crispé s'en est pris violemment
verbalement à une des militantes marseillaise qui avait le culot de lui rappeler le très médiocre
score de la liste Modem sur Marseille aux europeennes, 6% !
Une provocation intolérable qui a aussitot été rabrouée, dans des éructations irrépréssibles qui invitent bien sur aux débats et à la critique . Vive la démocratie !
Et de la réunion du Conseil Départemental ? Il n'en a été nullement question ... pur formalisme .
J'ai bien failli ne pas pouvoir m'exprimer, malgré mes insistances appuyées et prolongées ...
Mais le pire c'est qu'on s'enmerde ferme dans ces assemblées
"démocrates", voilà qui ne contribuera pas à les regarnir !
Pour vous nettoyer les neurones, je vous invite à lire le très beau et très pertinent texte
d'Edgar Morin sur l'Ecologie Politique, il nous parle aussi de Poésie ... de quoi chasser tous ces miasmes .

dimanche 14 juin 2009

Modem : Pour rebondir remettre les pendules à l'heure démocratique

Les vraies raisons de notre revers aux européennes

Il faut aussi et d'abord remettre en perspectives celui-ci avec nos difficultés internes , le lien est indéniable et primordial.

Dévitalisés, nous ne sommes plus en mesure de rayonner et de porter un projet quel qu'il soit ; et qui en a été lui-même forcement affecté dans son architecture et sa consistance .

La maison Modem ne se porte pas bien , sympathisants et militants sont démotivés ou partis et bien avant le médiocre résultat des européennes, là sont les causes essentielles de notre déroute .

Les vrais ressorts de nos manques et de nos échecs sont : le fonctionnement non démocratique tout simplement de notre mouvement, à tous les niveaux et à chaque étape importante de notre brève histoire.
( Les premières élections internes en janvier 2008 : le Conseil National , Les municipales en mars ,Les élections des Mouvements départementaux en septembre
,on a tout vu, tout entendu, tout supporté lors de ces élections qui devaient mettre notre Mouvement « en marche » . Enfin la désignation des candidats aux Européennes en février ... et leur parodie de consultation )

Ce que Corinne Lepage désigne par le manque de collégialité au niveau du bureau exécutif, par exemple ; mais qui "oublie" son incapacité à distiller une culture démocratique dans son propre mouvement Cap 21, qui ne tourne presque qu'autour de sa seule personne .
Il n'est jamais trop tard pour bien faire bien sur, mais on a été habitué au divorce destructeur entre les paroles et actes, dans notre mouvement, pour se contenter de belles déclarations .

Notre chance aujourd'hui serait de prendre enfin conscience que la démocratie, n'est pas seulement un humanisme en action et une éthique profonde, mais aussi une condition indispensable de notre efficacité politique, de notre rebond .Cette valeur est inscrite dans nos gènes, nous ne pourrons indéfiniment nous renier nous même, sans compromettre notre survie .

François Bayrou en premier, devra remettre "les pendules à l'heure" , pour son avenir présidentiel, autant que pour la légitimité et la pérennité de notre projet politique.

vendredi 5 juin 2009

Le débat des européennes et son retentissement local


Aujourd'hui "la Provence" montre que le clash entre Cohn Bendit et Bayrou n'a pas laissé indifférent non plus les provençaux ... et le Modem local .

Trois personnes apparaissent comme les plus représentatives du ressenti local au sein de notre mouvement :

Jean Luc Bennahamias, François Xavier De Peretti et Christian Raynaud .

Personnellement je me retrouve en partie dans les déclarations de chacune de ces personnalités ;

Je reproche à Cohn Bendit sa vulgarité et sa perversion du langage : considérer comme ignoble sa bienveillance vraie ou supposée vis à vis du Chef de l'état, est perdre toute mesure des choses
et altérer le sens convenu des mots . C'est pour moi une grave dérive qui n'a pas été suffisamment relevée .
Enfin qui sème le vent récolte la tempête ... Il a été à l'initiative des attaques sans retenue .

François Bayrou s'est hyper exposé durant cette compagne et a trop laissé croire qu'il préparait déjà les présidentielles ; alors qu'il portait aussi un projet européen très ambitieux et en rupture avec le néo-libéralisme .
C'est aussi pour moi une erreur que
d'avoir ressorti des écrits à charge très anciens contre Cohn Bendit, qu'il regrette lui-même .
Que devient dans cette affaire la valeur humaniste et chrétienne du pardon ? Oubliée !

Par ailleurs cette campagne a montré à nouveau une désorganisation importante du Modem13, qui alimente une démotivation
palpable des militants quand ceux-ci ne nous ont pas carrément quitté ....
Inutile de se voiler la face.
Beaucoup d'entre nous ressentent comme une nécessité impérieuse une véritable structuration efficace de notre mouvement, avec un minimum de démocratie et de souplesse ; incroyable, nous avons réinventé le centralisme bureaucratique !

Et que signifie les agissement de Monsieur Bruno CIPRIANI de Port de Bouc, qui a continué à faire sa propre propagande , sous l'égide du Modem et sur les panneaux officiels de la ville d'Istres ? Il a apposé sa photo et son slogan sur le panneau N° 2 (photos ci jointes) alors qu'il n'est même pas candidat ! Nous bafouons ainsi les règles démocratiques et risquons l'invalidation ...
Notre Directeur de campagne a été semble t-il averti de la situation, et rien ne change . On risque évidemment de nous reprocher ces méthodes de "Pieds Nickelés" .

Décidément un bilan des élections devra s'imposer tant au niveau local , que national .

Patrice ALBERT

http://www.laprovence.com/articles/2009/06/05/834142-Politique-Le-Modem-local-divise-apres-le-clash-Bayrou-Cohn-Bendit.php#reaction


mardi 19 mai 2009

Bayrou à Aix en Provence le 27 Mai !

Mobilisons nous pour la venue de François Bayrou à Aix en Provence le 27 Mai 2009 .

à partir de 18h
Rencontre champêtre des adhérents des sympathisants et des curieux ...

Manifestons lui notre soutien, et notre volonté de construire un Modem vraiment démocratique,ouvert et populaire, offensif et innovant .

Nous sommes les forces vives !

Patrice ALBERT

Ps : Organisons des co-voiturages

lundi 27 avril 2009

Brigade propreté à Marseille, de la pure "com" ?

Depuis quelques jours ou semaines, nous voyons à présent déambuler dans nos rues, tout de bleu vêtu dans leur uniforme neuf, ces nouveaux agents de la propreté .

Ils sont sensés éduquer et réprimer nos comportements peu vertueux, en matière de propreté ... Disons le simplement, les premières observations de leur travail laissent songeur .

Dans le quartier de la Plaine, vous les voyez "se montrer" à la population, là rien à redire, il y a un début à tout .

Par contre, aux premières choses sérieuses, le marché de la Plaine par exemple, connu depuis des années pour sa saleté inacceptable, plus d'hommes (et femmes ) en bleu !

Petit rappel :

Avec un budget annuel de 175 millions d’€ consacré à la propreté, l’agglomération marseillaise fait figure de bon élève paradoxalement . C’est proportionnellement plus que Barcelone. Pourtant sur le terrain, les effets se remarquent peu. De l’avis général, Marseille reste une ville sale.

Voilà ce que la plupart des observateurs un peu objectifs pouvaient énoncer fin 2007 ; avons
nous depuis pris une meilleure voie, à la faveur des changements politiques intervenus ?

Rien n'est moins sur ! Comme l'attestent les faits relatés ici ...

Autre précision d'importance :

Sur l’année 2006, la Communauté Urbaine a collecté plus de 400 000 tonnes de déchets ménagers pour une population totale de près d’1 million habitants. Ce qui fait environ 400 kgs d’ordures par an et par personne, alors que la moyenne nationale n’est que de 370 kgs.

Incinérateur de Fos

Comme quoi il y a du boulot à Marseille, question propreté ! Et question traitement des déchets, la suite logique, on fait pas mieux avec notre incinérateur de la honte et de parole reniée, qui aura au moins de quoi manger !

Tout se tient ... Problème mal traité au départ ... et à la fin , même sur le plan politique. Car Guérini et les socialistes marseillais ont voulu faire de ce dossier leur cheval de bataille pour la conquête de la mairie . C'est mal parti pour eux .

samedi 11 avril 2009

Réunion de section du 6/8 du Modem Marseille

participation moyenne mais animée, en cette veille de Pâques ;

Nous avons apprécié la présence de notre Vice-Président élu Christian Raynaud, mais regretté les absences, non excusées, de Florence Bistagne et d'Hervé Coulomb, ainsi que celle de Pierre Deltin . Ce dernier occupe à présent officiellement le poste de Secrétaire depuis la démission de Christian Duchène, il est cependant totalement absent et injoignable depuis, nous le déplorons .

Bien sur le thème de la crise fut largement débattu ... et nous n'avons pas épuisé le sujet .La pire crise depuis 1930 et nous avons rappelé qu'en 1938, l'économie américaine n'était toujours pas sortie de la dépression .

Il faudra bien sur réguler la finance et utiliser la dette publique à bon escient pour la relance ; mais nous ne pourrons pas faire "comme avant" . Le nouveau système de production, mutation inévitable, s'assoira plus sur la qualité des services rendus que sur la quantité des biens produits . Les limites de notre écosystéme l'exigent . Il faudra également réduire les inégalités devenues insupportables .

Nous avons bien sur parlé des européennes, et Christian Raynaud a confirmé son engagement pour la gestion du Canton de la Pointe Rouge, il pourra bénéficier du soutien particulier de Jeanne Nobile, et sera également notre coordinateur pour les trois Cantons du secteur .

mercredi 25 février 2009

Inquietude croissante de la population sur le Tunnel P.S., silence des élus ...

L' opposition au projet Tunnel Prado Sud ne cesse de croître avec le renfort de nombreuses associations, comme la puissante ADRIV, association de riverains qui a en son sein des experts de pointure, qui épluchent le dossier et formulent des propositions alternatives, ou encore des aménagements au projet initial ; Le CIQ Rabatau fait parti des opposants, des associations écologiques et aussi le PCF depuis le début .


Pour l'UMP c'est la solution miracle . Mais Tian le maire de secteur en contact directe avec les opposants et les riverains, fait entendre sa petite musique par quelques critiques ... Les socialistes sont étrangement silencieux et paraissent à nouveau à la remorque de l'UMP . Encore un héritage de l'ancienne majorité laissent entendre Caselli en se prenant la tete, et surtout en fuyant les journalistes . Courage fuyons !

Quand au Modem , nous ne connaissons toujours pas la position de nos élus . Pour infos Jean Luc Bennahmias est membre de la commission transport de MPM ( Marseille Provence Métropole ) . Attaches au développement durable et à la protection de l'environnement, ainsi qu'à une bonne valorisation des territoires , je ne doute pas qu'ils se prononcerons contre . Des solutions existent pour faciliter la circulation automobile de façon moins onéreuse et moins impactante sur l'environnement . Il s'agit surtout de donner la priorité aux transports en commun !

Le Tunnel en Quelques chiffres :

1,6 km de tunnel routier en plus à Marseille, partant de la sortie du Tunnel Prado Carrenage/ Autoroute A 50 jusqu'au rond point du Prado ; 230 millions d'investissement 5 ans de travaux mini + 2 pour la requalification de Bd Rabateau ! En plein 2013 ! Péage, environ 1,90€

jeudi 19 février 2009

Incinérateur : Trahison des socialistes qui sont nos meilleurs amis ...


Malgré une longue et vive opposition des populations concernées, les élus de Marseille Provence Métropole viennent de voter la mise en service de l'incinérateur
de Fos, prévu pour 2010, presque à l'unanimité, 8 se sont opposés, 7 se sont abstenus .
Gauche et droite ont voté pour, les verts et le Modem contre, le PC s'est abstenu .

Les élus Modem, en déclarant dans de telles circonstances, leur totale confiance au Président de la Communauté Urbaine socialiste, M.Caselli, enlèvent toute portée réelle à leur opposition ; alors qu'ils avaient fait de cette question la raison de leur ralliement aux socialistes lors du deuxième tour des municipales . L'opportunisme politicien de leur attitude, n'a pas échappé à nos concitoyens . Nous sommes aux regrets de devoir le dire .


Ce matin au Pharo avant ce funeste vote des élus MPM, le dispositif policier était impressionnant et disproportionné par rapport au nombre de manifestants, qui même à 700, on aurait voulu plus nombreux .
Cela signe une violence, au moins symbolique, faite aux populations avec la trahison de ceux qui hier encore prétendaient les défendre .

Quoiqu'en disent aujourd'hui M. Caselli, et hier M. Gaudin, la valeur argent est pris içi en premier considérant, là où la santé devrait être la première préoccupation . Après avoir dit cela, qui place la bonne hiérarchie des priorités, nous pouvons nous permettre de dire qu'ils sont aussi de piètres comptables -, voir l'interview de Christian Raynaud dans la Provence.

Nous pouvons et nous devons également considérer avec un tel choix désastreux, tous les coûts induits que supportera inévitablement la collectivité à travers ses comptes sociaux : ceux occasionnés par les cancers supplémentaires, extrêmement onéreux sur le moyens et le long terme, le manque à gagner avec les arrêts maladies etc .
D'un autre coté on a oublié de comptabiliser dans la colonne plus, combien nous rapporterait le recyclage et les nombreux emplois qu'il génère .

Non, l'incinérateur n'est vraiment pas un choix de bon père de famille .
Oui ce matin il soufflait un vent mauvais ...

lundi 26 janvier 2009

Azouz Begag candidat Modem aux européennes ?

Bonne nouvelle !
Il y a eu l'élection d'Obama aux USA qui donne un nouvel élan à Azouz Begag et à d'autres ... tant mieux ! "C'est désormais l''ère de la diversité", indique Azouz Begag, qui vient de se déclarer candidat à la candidature pour mener la liste Sud Est du Modem aux Européennes… Mais ces considérations ne sont qu'un atout supplémentaire à cette candidature qui s'impose par ses qualités en propre .

Azouz Begag dit avoir fait part de cette candidature à François Bayrou qui l'aurait pris comme un "cadeau". "Il faut que le MoDem joue cette carte. C'est l'hypothèse gagnante". Il assure qu'il peut faire "mieux" que Jean-Luc Benhamias, actuel député européen, et pressenti, tout comme Gilles Artigues, pour mener cette liste MoDem.

J'en suis moi aussi, militant marseillais, totalement convaincu, comme tant d'autres .
Gilles Artigues pour qui je me suis déjà prononcé garde cependant ma totale confiance . Cette fois reconnaissons le, le choix va être rude ; j'y vois une saine émulation entre deux candidats tètes
de listes , de grandes valeurs ( Artigues et Begag ).