dimanche 28 décembre 2008

Comité de soutien à Gilles Artigue dans les Bouches du Rhone


Des adhérents, des militants, des élus et même des sympathisants des BOUCHES du RHÔNE ont créé un comité de soutien !

A partir du 10 janvier, François BAYROU et nos instances vont choisir nos futurs candidats .

Manifestons notre soutiens à la candidature de Gilles ARTIGUES pour conduire la liste MOUVEMENT DEMOCRATE du Grand-Sud-Est aux Elections Européennes .
Pourquoi ?

D'abord pour ses qualités humaines et notamment son écoute attentive de chacun , son expérience d'élu de proximité . La loyauté et la fidèlité de GILLES ARTIGUES envers notre président François Bayrou et nos valeurs, qui lui ont coûté son siège de député à l’Assemblée Nationale, inspirent une grande confiance. Des convictions européennes fortes affirmaient depuis longtemps .

Enfin son score aux élections municipales de Saint-Etienne (20,23%), et son indépendance au second tour accentuent sa crédibilité auprès des électeurs.
C'est le candidat idéal pour faire entendre notre voix et porter haut nos valeurs au sein du parlement européen.

Soutenez sa candidature auprès de François BAYROU et de nos instances. Pour cela :
manifestez votre soutien sur http://www.gillesartigues.com/
et par retour de mail à soutien13gilles.artigues@sfr.fr en précisant si nous pouvons afficher votre soutien.
Comité de soutiens à Gilles Artigues dans les Bouches du Rhône : Sophia Zerdani, Christian Alcouffe, Gilles Riou etc .

vendredi 12 décembre 2008

Élection du Bureau Modem 13 : La démocratie en berne

Après l'ecrasement de l'opposition, les Barons De Peretti et Bennhamias confortent une Direction incontestée ... ; mais à quel prix ?

Rappelons qu'avant le scrutin : Nous avions contesté la procédure et le principe même de vote majoritaire et non proportionnel . ( voir précédent article )
Ces élections par correspondance ne garantissaient ni le contrôle à l'émission, ni à la réception.
Les enveloppes de vote furent donc reçues et détenues par la liste adverse.

Le dépouillement des élections du bureau s 'est déroulé Mardi 3 décembre au local de J.L. Bennahmias au 88 rue Curiol, à présent tristement célèbre .

Comme nous l'avions prévu, nous avons constaté de nombreuses irrégularités :

Par exemple : des adhérents ont "voté" deux fois.
Rien ne prouve que les enveloppes reçues au nom d'un adhérent proviennent de l'adhérent mentionné
L'état des enveloppes externes adhésives montrait qu'elles avaient été ouvertes, donc potentionnellement modifiables.
Des enveloppes présentant la même écriture montrent que des envois n'étaient pas personnels.
Enveloppes vierges au verso . Enveloppes de personnes non élues .
Enveloppes en doublons avec un seul nom . etc ...

Les enveloppes de Sonia Arzano et Anne Claudius Petit. n'ont pas été comptabilisées car suspendues (appel non suspensif selon C.Madrolle et le CCC)

Résultats ? Rien d'étonnant ! Après la "normalisation" ... Un score à la soviétique !

Liste Benhamias 81% Liste Arzano 18%
Aucun élu pour la liste concurrente, la liste "pour la Collégialité" présentée par Sonia Arzano .

Beaucoup parmi notre liste, écoeurés ou par lassitude, se sont abstenus .

Que faut-il penser de ce scrutin ?

Les faits parlent d'eux même, il est difficile, une nouvelle fois, de se considérer dans une organisation démocratique ...

dimanche 30 novembre 2008

Election du bureau départemental : Nouvelles difficultés

les nouvelles modalités de vote par correspondance fixées unilatéralement par la Majorité, conduite par FX2P et JLB pour organiser l'élection du bureau départemental ne permettent pas de garantir un scrutin équitable .

Elles ouvrent la voie à toute possibilité de manipulation, car n'importe qui pourrait à volonté renvoyer plusieurs enveloppes en y marquant au dos n'importe quelle identité. Nous devons de plus faire une confiance absolue à la personne qui réceptionnera le courrier, qui pourrait à loisir jeter les enveloppes indésirables.
En principe, l'ouverture de l'urne ou le vidage d'une boite postale créée pour l'occasion devrait être publique ou en présence des représentants de tous les candidats. Ici, point de boite postale, ces simples précautions élémentaires sont ignorées ...

Simples négligences ? Il est difficile d'y croire, car elles s'inscrivent dans une liste déjà fort longue de pratiques contestables et parfois honteuses .
( Invalidation de la .seule liste alternative du Conseil National )
Nous demandons instamment à la Direction du Modem 13 de reconsidérer ces Modalités de vote, comme le demande également le Vice Président Christian Raynaud ...
A suivre ...

mardi 25 novembre 2008

Les dessous du scrutin du PS ... Pas tout rose !


Après quatre jours de confusion totale, le conseil national du Parti socialiste a validé, mardi 25 novembre, l'élection de Martine Aubry au poste de premier secrétaire. Avec 159 voix pour, 76 contre et deux abstentions, le rapport de la commission chargée de statuer sur les litiges entourant le scrutin de vendredi dernier a été entérinée ...

Tout est clair ? NON !

LES DESSOUS DU SCRUTIN AU PS ...

BLABLA militant bien connu au PS nous informe :
Il faut bien se mettre en tête comment s'est déroulée la soirée.

Au fur et à mesure des dépouillements, tout indiquait que Ségolène Royal l'emportait tranquillement
de 52 à 53 % des simples calculs de projections bien rodés permettant d'extrapoler les chiffres
amenaient inexorablement à ce résultat. François Hollande lui-même l'avait annoncé
officieusement. C'est exactement la même chose que dans les soirées électorales ou dés 20h on est
capable de donner à 1/2 % près le résultat final.
Benoit Hamon était lui comme les autres (non-aubrystes) résolu à cet état de fait quand le vieux
renard d'Emanuelli lui a conseiller "d'attendre la fin des dépouillements"

Car.....
2 Fédérations avaient curieusement retenu l'envoi de leurs chiffres... Le Nord et la Seine-Maritime...

étrange... que s'est-il passé pendant tout ce temps d'attente ???
Toujours est-il que lorsque ces chiffres sont arrivés, ceux-ci ont été une défi à toutes les lois de la
probabilité car les reports des hamonistes se sont fait à 100% sur Aubry au lieu des 2/3 1/3 +
Abstention constatés partout ailleurs...

C'est un peu comme dans le dopage, on n'arrive pas toujours à prouver la prise de drogue illicite
mais lorsqu'un athlète moyen passe sous la barre des 9sec au 100M après seulement 2 mois
d'entraînements, on peut être certain qu'il ne tourne pas à l'eau claire.
Le soucis de ce "Plan B" des Fabiusiens et Aubrystes (la retenue des publication des 2 Fédé qu'ils
contrôlaient) s'est heurté au fait que SR avait beaucoup d'avance. Et comme ils n'ont pas osés
tripatouiller au point de mettre SR en baisse par rapport au 1ier tour, il n'ont pu que remonter le
chiffre de leur championne qu'à un niveau à peine supérieur à 50% mais la ficelle était quand même
un peu grosse.
Cette insuffisance donné la possibilité aux Ségolistes de se rattraper in extremis avec la petite
Guadeloupe qui n'avait elle pas encore finie de voter. Tout ce que l'île comptait de militant
socialistes à été mobilisé manu-militari ce qui à permis de remonter le peu de retard que les
tripatouillages de métropoles avaient engendrés.
Ce 50/50 à l'arrivée n'as donc évidement rien de naturel... c'est un peu comme dans "Asterix aux
Jeux olympiques" quand tous les athlètes romains du fait de leur absorption de potions magique
coupent la ligne d'arrivée dans le même centième de seconde...
Bien sur BlaBla n'a pas confirmé, et vous êtes pas obligé de nous croire .
Avant de crier au loup, sachons balayer devant notre propre porte et tirer les leçons de ces funestes élections . A bon entendeur ...
PS : dernière minute, le camp Royale fait aussi très fort, dans "l'encadrement" du scrutin; chez nous à Marseille tout particulièrement où la Fédération lui est toute acquise ...

mardi 11 novembre 2008

Une respiration démocratique avec Rue89, bravo !


Un article remarquable vient de paraître sur Rue89 : Marseille : baffe, bisbilles et litiges en série au MoDem , qui fait le point sur toutes les difficultés démocratiques que connaît le Modem13 depuis quelques mois, et qui provoque une affluence record : Plus de 20 000 visites en 48h !

C'est un véritable soulagement qu'éprouvent les militants marseillais et de tout le 13, après une entreprise de bâillonnement en règle, de la part de la presse locale aux ordres , qui n'a rien voulu laissé transparaître - pendant longtemps - des violences qui se sont produites un soir d'élections, alors qu'elle avait eu échos d'incidents majeures !

Silence aussi des instances nationales, qui bien que saisies et informées, ne disent et ne font rien ! Et ne parlons pas de la direction locale ... qui a cherché délibérément , à étouffer l'affaire ... les affaires !
Les témoignages de toutes parts s'expriment ... et ce n'est qu'un début ! Une des deux victimes vient de porter plainte ...
La Provence ( 13/11/08) fait enfin état de ces incidents, sans les contester .

L'espoir démocratique renaît, car l'événement a un véritable retentissement national .

Messieurs et Dames les politicards, vous pouvez à nouveaux trembler ! Faire de la
politique autrement redevient possible ... ( ne vous inquiétez pas trop, on ne ressort pas
la guillotine ...)

mercredi 29 octobre 2008

Notre projet de société doit être précisé .

Remarques sur le discours de clôture de François Bayrou à la

Conférence nationale du Mouvement Démocrate le 26 octobre 2008

Des repères indispensables sont réaffirmés, mais pour quel projet de société ?

Se prononcer contre le travail du Dimanche et la privatisation de la Poste, sont des points tout à faits fondamentaux, loin d'être anecdotiques . Les critiques sur la réforme du lycée sont du même ordre . On voudrait nous rapprocher du modèle américain qui a fait la preuve de sa faillite dans ce domaine .

Ces questions illustrent partiellement ce projet de société humaniste qu'il appelle de ses voeux . Mais le compte n'y est pas quand il s'agit de redéfinir les contours d'une société, face à une crise d'ampleur "centennale" et dont les conséquences sociales ne sont qu'à leurs prémisses .

La vacuité des autres forces politiques en termes de propositions ne peut compenser nos propres insuffisances ( celles du Modem ) . Je regrette que la préoccupation écologique et la crise climatique semblent passer au second plan ou même oubliées, dans les discours politiques actuels ; et aussi celui de Bayrou . Il y quelques semaines encore, pendant l'université d'été du Modem on n'a cessé de parler de développement durable et d'écologie . Est-ce si loin ?

La crise actuelle est fondamentalement une crise du courtermisme et de la cupidité destructrice, précisons notre projet de société .

dimanche 19 octobre 2008

Conseil Départemental Modem 13 : La farce des truqueurs

Les militants aubagnais ont mis à la disposition de notre Mouvement une très belle salle municipale, nous les en remercions vivement. La note la plus positive de cette première assemblée fraîchement sortie des urnes... (27/09/08 )

Nous avons été sans surprise confirmé par l'autoritarisme de la nouvelle direction du
Modem 13 . La minorité du Conseil, a voulu déposée un amendement - cosigné par plus de 40 Conseillers départementaux - Il n'a pas été considéré comme recevable par François Xavier De Peretti , alors que la procédure a été parfaitement respectée ...

Vraiment il ne l'aurait pas reçu ? La raison invoquée …!

Il s'agit d'un nouveau camouflet éhonté à l'endroit de la minorité importante ( 34 % ), du C.D.
Nous ne pouvons oublier que nous sommes dans la suite d'élections entachées de nombreuses irrégularités .

Rappelons qu'un recours en annulation a été déposé, et que les instances nationales ont été saisies pour différents griefs.

Les minoritaires sont animés à juste raison par la recherche du consensus, mais les majoritaires, leurs Chefs de file précisément, le sont-ils ? Rien de moins évident.

Dans ces conditions la recherche du consensus est dévoyée, elle conduit, parfois même, à nous renier en nous prêtant à leurs contorsions, c'est ce qui s'est passé vendredi 17 au Conseil Départemental.
L'ordre du jour n'a pas été respecté. Une discussion sur la crise financière et générale, qu'on ne pouvait refuser, a inutilement perduré. Sa longueur devenait inacceptable, car elle empiétait sur les délibérations du RI et des amendements.

L'amendement proposé, prévoyait de rester dans la logique des statuts nationaux, par un vote proportionnel à la plus forte moyenne du bureau départemental. l'adoption de leur projet de RI, avec une courte majorité, a imposé un vote majoritaire pour l'éléction du bureau départemental .

Des que le refus de prendre en compte l'amendement a été signifié par FX2P, le CD a basculé dans une farce d'un mauvais genre. L'acte démocratique du vote a été ridiculisé en le rendant confus et grotesque, c'est grave.

En conclusion, je dirais comme la nouvelle Direction nous le suggère presque :

mais oui décidément la démocratie est un truc idiot qui nous fait perdre du temps ; et c'est bien connu , la démocratie tue le démocratie .
Autant opter pour une formule de démocratie-light, ou même, encore mieux pas de démocratie du tout ! ( Comme pour le coca... ) . Il s'agit de dérisions bien sur , mais aussi de la mise en évidence d'un autre paradigme que le notre où la démocratie n'est plus qu'un faire valoir, un produit d'appel en tête de gondole ...

jeudi 9 octobre 2008

Rappel du témoignage de la victime le 27/09 au soir .

Au soir du 27/09, Robert, lors du dépouillement du scrutin du Modem 13, s'est fait agresser par celui qui prétend diriger notre Mouvement ! Ces frasques lui sont coutumières, la veille même un comportement agressif de même nature était aussi à déplorer ...

.... " Je suis la victime et je confirme que j'étais présent au siège du Mouvement Démocrate Départemental (rue Curiol à Marseille) pour assister au dépouillement des élections internes...J'ai été agressé par le futur président de ce Mouvement avec des coups au visage,alors que je ne l'avais pas provoqué et je n'ai pas répondu à cette agression. La veille un autre adhérent avait été molesté par le même individu...et rien n'a été fait pour nous protéger le lendemain de cet individu alors que certains savaient (il s'agit là de complicités), et nous avons été exclus du lieu de dépouillement par un homme de main de l'agresseur...Je peux affirmer aujourd'hui que le Mouvement Démocrate Départemental des Bouches du Rhône ne sera pas dirigé par un Démocrate. Des mains courantes ont été déposées dans les commissariats de nos villes respectives. J'avais depuis longtemps pris la décision d'être mis en congé du MODEM13 , cet évènement a précipité ma décision, je souhaite que cette affaire soit réglée en interne au plus haut du Mouvement National. "
Robert Fournat

L'affaire sera t-elle étouffée ? Ce n'est pas si sure ..

Les premières élections internes du Modem 13 ont sérieusement mis à l'épreuve la démocratie
interne .

Avant les violences que nous avons dénoncé, et qu'on tente d'étouffer, c'est une série d'incidents graves qui ont entaché la préparation de ces élections, des instances départementales .

Un recourt en annulation a été déposé sur des bases nonobstant même ces violences !

Les désordres agitées du soir du dépouillement s'inscrivent dans ce contexte . Si de tels faits avaient été relatés par un observateur occidental, dans un pays du sud ; nous trouverions tout à fait logique et normal qu'il réclame un recourt en annulation . Toute autre attitude nous offusquerait .

Par contre ici , dans notre beau pays de traditions démocratiques, dans le cadre d'élections d'un Mouvement plus démocratique tu meurs ... ça passe comme une lettre à la poste ! On marche sur la tête !

On comprend mieux à présent l'empressement et la fébrilité de la nouvelle direction du Modem 13, issue d'un tel scrutin honteux, à vouloir tourner la page ... Ces tricheurs réussiront-ils leur coup ?

La direction nationale du Modem informée, couvrira t-elle cette escroquerie morale et démocratique ? Nous attendons une réaction salutaire .

lundi 6 octobre 2008

La victime sort de sa torpeur ... et nos responsables ?

Nous pouvons lire à présent le témoignage direct de la victime sur le Blog ( Commentaire du précédent article ci-dessous ) . Elle tire une première conclusion de ces faits déplorables et préoccupants : Son agresseur n'est pas un vrai Démocrate, nous ne pouvons qu'abonder dans son sens .

Il ne peut dignement diriger notre mouvement, la charte des valeurs de notre mouvement a été violé par cet individu, notamment son article deux .

Tous nos responsables ont été alertés, plusieurs membres de bureau exécutif, F.Bayrou en personne, de la façon la plus solennelle possible , pas de réaction à ce niveau pour le moment ...

Sur le plan local, on cherche manifestement à étouffer l'affaire .

Lors d'une conférence de presse J.L.Bennhamias interrogé sur de possible incidents, a répondu qu'il n'avait entendu parlé de rien ...
( Circulez y'a rien à voir ! )

mercredi 1 octobre 2008

Violences inadmissibles à Marseille

VOUS DEVEZ LE SAVOIR

Samedi dernier, le 27/09 dans la soirée, un local du Modem centralisant tous les dépouillements du département des BDR , rue Curiol à Marseille, a été le théâtre, de violences délibérées impensables dans de un tel lieu et dans de telles circonstances, sous forme de coups portés par FX De Peretti co-président, sur un militant connu de tous aux idées parfois contestables ( selon moi) - là n'est pas le sujet - mais tout à fait pacifique, celui ci n'a pas réagit.

C'est une agression délibérée comme le rapportent les nombreux témoins de la scène . L'entourage proche de l'agresseur à laisser faire, voire encouragé ces agissements qui disqualifient leur auteur à diriger notre Mouvement Démocrate . Ces actes ont laissé dans la torpeur et l'écoeurement de nombreux adhérents et militants présents . Ils portent gravement atteinte à notre réputation et à notre image, en foulant aux pieds nos valeurs et notre éthique .

Qui ne dit mots consent ; ceux qui se taisent, auront eux aussi une lourde responsabilité en tant que citoyen averti, et à fortiori comme militant ou responsable politique Démocrate

jeudi 18 septembre 2008

Tensions à Marseille ...

Aujourd'hui deux listes en présence sollicitent les suffrages des adhérents aux élections internes du 27 septembre dans les Bouches du Rhone : Cette pluralité est le propre de la démocratie et nous honore, soyons en fière et digne .

Le déroulement actuel de la campagne provoque inévitablement des tensions, et des passions pour certains c'est normal , mais qui ne doivent en aucune manière bafouer nos valeurs, et la dignité doit être de mise .Je ne suis pas sur que la réunion du 15 à Marseille à l'initiative de la liste conduite par Jean Luc Bennahmias et François Xavier de Peretti, ait bien respecté ces exigences démocratiques .

Après des interventions intéressantes sur des questions politiques d'ordre générales et internationales, européennes en particuliers d'un bon niveau mais sans relief ; cela n'a été que dénigrement systématique et diabolisation de la liste "adverse", constituée - disent-ils - d'incapables, de gens dangereux ou au mieux manipulés à l'insu de leur plein gré . Des aigris qui ne sont là que pour exister, dans un rassemblement de circonstances, one shot, pour avoir des postes, et qui ont des problèmes psychologiques ... ( et j'en oublie )

Cela ne grandira pas ceux qui ont porté ces attaques, et comme dit un dicton émanant de la sagesse populaire : « comme on est, on croit les autres ».

dimanche 7 septembre 2008

Décision contestable de la Commission européenne

Nous sommes pro-européens, mais nous savons denoncer les mauvaises décisions qui deservent notre idéal .

Plus de pesticides avec la commission ...

Pour les ONG environnementales, le relèvement des Limites maximales de résidus (LMR) représente un risque pour les consommateurs En procédant à l’harmonisation au sein de l’Union des limites maximales de résidus de pesticides dans l’alimentation, Bruxelles provoque la levée de boucliers des associations environnementales européennes.
Celles-ci déplorent le relèvement important des seuils légaux de pesticides contenus dans les pommes les raisins ou les tomates, et mettent en garde contre un risque sanitaire pour les consommateurs.

Depuis le 1er septembre, de nouvelles normes européennes en matière de pesticides dans les aliments sont entrées en vigueur. Les Limites maximales de résidus (LMR), qui définissent les seuils de pesticides tolérés dans les produits agricoles et alimentaires – elles diffèrent d'un État membre à l’autre -, ont été harmonisées par la Commission européenne.
Objectif affiché par Bruxelles : améliorer la sécurité alimentaire en réduisant les écarts entre les pays les plus stricts et les plus laxistes en matière de résidus phytosanitaires. Mais aussi :faciliter les échanges et les importations de produits alimentaires en Europe. « Les denrées alimentaires produites ou importées dans un État membre doivent être sûres pour les consommateurs dans l’ensemble des États membres », rappelle Androulla Vassiliou, commissaire chargée de la santé.

Pesticides dans les tomates : la limite maximale multipliée par dix La fixation des nouvelles LMR, qui concernent 1100 pesticides, va en
fait prendre beaucoup de temps. Les seuils entrés en vigueur au début du mois sont donc temporaires.

Ils ont cependant été accueillis très froidement par les ONG environnementales européennes, dont Greenpeace,selon lesquelles le relèvement de certains seuils de LMR « pourrait désormais poser des risques pour la santé des enfants. » Et de citer notamment les nouvelles limites légales de pesticides résiduels dans les pommes (multiplication par 5 de la limite maximale ), les raisins(fois 5) ou les tomates (fois 10).

mercredi 3 septembre 2008

Rentrée offensive pour François Bayrou

François Bayrou s’est exprimé sur la mise en place du fichier Edvige, un fichier informatique centralisé à la disposition du gouvernement qui doit recenser les personnes portant ou susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique (mêmes mineures) mais aussi, tous les élus français ou ceux qui se sont présentés à des élections, les responsables syndicaux, religieux, économiques. Les informations qui doivent être saisies sont des plus sensibles : données privées, situation patrimoniale et fiscale, santé, vie sexuelle …

« Quel est le modèle de société, quel est ce régime dans lequel on nous amène sans qu’on le dise, sans qu’on en parle ? ».

François Bayrou a déposé un recours en Conseil d'Etat. Il appelle les élus français à participer à un "mouvement de refus républicain, chaque ancien candidat aux municipales peut aussi envoyer au Conseil d'état une "intervention" visant à soutenir le recours de François Bayrou

Chaque citoyen peut également manifester sa désapprobation en signant la pétition nationale .

Concernant le RSA : Le revenu de solidarité active, qui coûtera 1,5 milliard d’euros en année pleine, sera financé par une taxe de 1,1 % sur les revenus du patrimoine. .

Cette contribution sera payée par en fait par la classe moyenne, dont tous les détenteurs d’une assurance-vie. Comme le bouclier fiscal met à l’abri les contribuables les plus fortunés, François Bayrou, n’a pas manqué de le souligner : «Les familles les plus riches du pays ne seront pas assujetties à ce geste de solidarité.»

Oui, nous sommes bien à l'offensive et c'est tant mieux !

vendredi 25 juillet 2008

Un fonctionnement inadmissible pour e-soutiens

Mots clés Technorati : ,

Une mort programmée ?

Des délais, hors délais pour la publication des articles ( parfois 4 jours et plus ), un de mes articles ( combien d'autres ? ) a failli ne pas être publié : Stop à la censure ; ce sujet ne plaît pas manifestement pas à la "modération" du site dont le contenu était essentiellement historique . Ils n'ont pas pu s' empêcher de faire un rapprochement avec eux ... on les comprend . Deux commentaires qui n' ont pas été publiés sur mon dernier article, pourtant aucun des critères de netethique ne peuvent être invoqués, pas même une mise en cause personnelle, de près ou de loin . La modération quand elle daigne ( me ) répondre, oublie les règles élémentaires de la courtoisie, et répond ... à coté .

Le plus triste c' est que nous sommes sur le plus grand site de discussions du Mouvement Démocrate, qui à instaurer un contrôle à priori depuis environ un mois . Depuis cette date ce site perd tout son dynamisme et sa fréquentation est en chute libre .

Un contrôle à postériori bien conduit suffit amplement à contenir d' éventuelles débordement . Ce mode opératoire n' a jamais été convenablement mis en oeuvre, il est vain après d' en invoquer ses insuffisances .

Mais qui au Modem ou dans ce site veut la mort de ce forum et tarir le dynamisme des échanges d' idées et d' expériences dans le Mouvement ?

mercredi 9 juillet 2008

Le nouveau Blog des jeunes démocrates13 est arrivé !

Ce blog, dans ses premiers pas, est à la blogosphère politique, ce que le beaujolais nouveau est aux grands vins : Un séduisant breuvage, roi du marketing, aussi vite oublié qu'avalé / vu . Pas de lieu d'échange, ni la simple possibilité de commentaires ( avec ou sans modération .. )

Le seul vrai contenu est un long éditorial de Benois PETIT , vice président des jeunes Démocrates13 - détenteur déjà de plusieurs responsabilités internes : membre du bureau exécutif du C.D. 13, membre du bureau National de Cap 21, délégué régional de la même organisation ( c'est beaucoup non ? ) - qui caricature "à peine" la situation du Modem 13 et de ses instances, où tout irait au mieux dans la meilleure des fédérations possible.

La critique n'a pas sa place dans un tel regard , elle ne peut être que l'oeuvre d'anonymes destructeurs . Bien sur nous ne défondons pas DELINA13 , sans pour autant les diaboliser comme il le fait.

Cette liste n'a pas que des inconvénients finalement ... , elle permet de souder notre grande famille derrière les tenants du complot permanent, et de faire passer quelques pilules ... Comme celle d'avoir eu un score très médiocre aux dernières élections locales entre autres et d'avoir parfois imposer les petits copains plutôt que d'utiliser les vrais compétences du mouvement .

Il n'est pas possible de lui répondre sur le site. Plus grave il prend position pour la seule liste de FXDP et de JLB, alors qu'il s'exprime en qualité de vice Président des jeunes Démocrates sur le site officiel, sensé représenter toutes les sensibilités du Modem ...

Les jeunes Démocrates peuvent mieux faire, j'en suis convaincu ; Qu'ils ne se laissent pas abuser par de jeunes marquis, nos "barons" nous suffisent ...

lundi 30 juin 2008

Rassemblement européen anti-nucléaire le 12 juillet à Paris

Samedi 12 juillet à 14 h : Tous à Paris à la place de la République :

Rassemblement européen - Après les mobilisations contre le réacteur EPR en 2006 (30 000 manifestants à Cherbourg) et en 2007 (60 000 manifestants dans cinq villes de France), cette manifestation sera fondamentale.

En effet, le 1er juillet 2008, le gouvernement français présidera pour 6 mois l’Union européenne. L’énergie et le nucléaire sont deux enjeux majeurs de cette présidence. Le lendemain du rassemblement, soit les 13 et 14 juillet, N. Sarkozy recevra à Paris des dizaines de chefs d’Etat de l’Union européenne et du pourtour méditerranéen (dont le dictateur libyen M. Kadhafi).
Sarkozy entend continuer à promouvoir le nucléaire, en le présentant comme une solution au changement climatique . Le nucléaire n’est ni propre, ni renouvelable !

Le nucléaire constitue un risque grave et avéré pour les générations présentes et futures. Ne laissons pas construire de nouveaux réacteurs ou sites nucléaires en France ou ailleurs dans le monde (EPR, Bure, ITER…).
Comme 90% des Européens, exigeons des investissements massifs dans les économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables, seules solutions pour préserver efficacement le climat. Face au changement climatique, le nucléaire n’est qu’une dangereuse illusion.

Le blocage par Greenpeace du chantier EPR continue

Greenpeace continue d’exiger qu’EDF et Bouygues cessent toute activité de construction de l’EPR à Flamanville. « Le bluff continue. Ces deux entreprises font preuve d’irresponsabilité en s’entêtant à construire coûte que coûte, dans des délais irréalistes, une énorme machine complètement inutile et extrêmement coûteuse. »

L’efficacité énergétique reste malheureusement le parent pauvre de la politique gouvernementale, comme le montre par exemple le refus du gouvernement d’interdire les ampoules à incandescence alors qu’il s’agissait d’une mesure phare du Grenelle de l’environnement. Demandons au gouvernement français de prendre des engagements forts sur ce sujet majeur à l’occasion de la présidence Française de l’Union européenne.

Nous démocrates, sommes solidaires des peuples européens, défenseur d'une Europe solidaire, citoyenne et non technocratique ; engagés résolument dans le développement durable .

Tous en Orange le 12 juillet à 14h !

mardi 24 juin 2008

Dernière minute, la contribution n'est pas acceptée !

Selon l'AFP le MoDem, son Comité de Conciliation et de Contrôle n'aurait pas retenu notre contribution au motif qu'elle ne comporte pas les signatures des personnes qui l'ont parrainée...

Eric Julliard a déclaré en réaction : "C'est désolant. La démocratie interne au sein du Mouvement Démocrate est largement perfectible".

Rien est tranché définitivement, une négotiation doit s'engager .

jeudi 19 juin 2008

Adhérents militants du Modem du 13 et d'ailleurs

Soutenons le texte : Construire un Mouvement cohérent

Texte d'orientation concernant le cap, les règles et le destin du Mouvement Démocrate présenté au suffrage des adhérents par Eric JULLIARD
Ce texte révolutionnaire marque pour moi un tournant majeur, en phase avec les exigences redoutables de la période actuelle .
Ce texte mérite notre soutien total, à chacun bien sur de se déterminer . Pourquoi ?

Tout en s'inscrivant dans une impulsion donnée par F. Bayrou lui-meme, et donc en total synergie, il marque une rupture dans la forme et le contenu . En effet l'initiative est prise par les adhérents conformément au souhait de notre Président , et elle propose de porter un projet de l'envergure d'un nouveau modèle de civilisation . Elle place délibérément la réponse, notre réponse politique en dialogue permanent avec une crise et des défis mondiaux accélérés .
J'invite chacun à en faire une lecture attentive , présenté ci-dessous .


Construire un Mouvement cohérent

La tâche de construction d'un projet de société digne des enjeux de notre siècle est immense. C'est à cette tâche que nous avons décidé de nous atteler, ensemble, en rejoignant le Mouvement Démocrate.

Le projet que nous voulons pour nous, nos enfants et les générations à venir, doit être apte à répondre aux défis de notre temps, défis qui ont été parfaitement exposés en leur temps par François Bayrou dans son projet présidentiel.

Ce projet, reposant sur l'affirmation des valeurs fondamentales de la démocratie et de la citoyenneté, entend mettre l'Humain au centre de toute chose. Ce projet doit aussi permettre de s'assurer de son avenir par une gestion respectueuse et responsable des ressources de la planète qui l'héberge.

Cependant, les errements récents de l'économie mondiale, le renchérissement du prix de l'énergie ou la récente crise alimentaire mondiale exigent une révision du projet initial, en même temps que l'accélération du rythme général des événements qui affectent notre monde exige une réactivité renforcée.

Dans ce contexte, l'exigence de cohérence de notre mouvement est une exigence absolue : elle constitue l'indispensable pré-requis à partir duquel le projet de société que nous voulons construire pourra s'élaborer.

Mais encore faut-il s'entendre sur ce que "cohérence" veut dire. Cette cohérence passe d'abord par le partage du socle de valeurs sur lesquelles nous nous sommes rassemblés et sur la base duquel nous avons décidé de bâtir notre projet.

Ces valeurs, d'essence profondément humaine, se nomment d'abord ouverture, respect, tolérance et équilibre. Leur mise en oeuvre doit permettre à chacun de trouver sa place dans une société et un monde plus harmonieux.

La cohérence passe ensuite par l'adéquation des démarches, méthodes et outils que nous mettons en place à l'égard des exigences du projet que nous entendons construire, promouvoir
et décliner dans le réel. Ainsi, toutes les fonctions de support à l'activité du Mouvement doivent offrir un maximum d'efficience, et non constituer comme cela a déjà été le cas un obstacle à la construction de notre projet.

Le respect en notre sein des principes et valeurs que nous entendons promouvoir constitue une condition absolue de crédibilité de notre démarche. En cela, il se présente lui aussi comme un critère essentiel de cohérence.
La cohérence passe enfin par la capacité à susciter et encourager des contributions positives de la part des adhérents. C'est par l'encouragement des initiatives - et non par leur ignorance - et la mise en commun des intelligences - et non par leur assujettissement - que nous parviendrons à construire vite et bien un projet raisonné et acceptable aux yeux du plus grand nombre.

Les obstacles sont nombreux sur notre route, et les événements qui ont amené le Président du Mouvement Démocrate à décider de procéder à cette consultation ne sont assurément ni les premiers ni les derniers de l'histoire de la politique française. Notre démocratie est en crise profonde et durable : l'équilibre des pouvoirs, le pluralisme et la liberté d'expression sont menacées.

Les "manoeuvres", ainsi qu'il les a qualifiées, sont une contrepartie classique – et même banale - de toute activité politique. Nous ne saurions donc ni nous en émouvoir, ni nous en agacer, ni nous en désoler.
Au contraire, et puisque nous avons décidé de "faire de la politique autrement", nous avons à nous interroger collectivement sur une autre approche du combat politique,fondé non sur l'affrontement avec d'autres partis politiques ou courants de pensée, mais sur la conquête raisonnée d'un citoyen qui, convenablement éveillé, saura montrer le discernement nécessaire.

Il s'agit donc de nous engager dans une démarche positive d'élévation de la conscience du citoyen, et non dans une logique d'affrontement stérile avec des adversaires qui, prisonniers des stéréotypes de l'action politique traditionnelle, ne sont que des facteurs de ralentissement et de désordre et non des facteurs de progrès de la philosophie politique.

Dans ces conditions, les questions de notre positionnement sur l'échiquier politique et de notre indépendance perdent en intérêt comme en pertinence :
Nous ne saurions définir notre démarche en référence à des notions de droite et de gauche qui, pour pertinentes qu'elles aient été par le passé, ont aujourd'hui largement

vécu et qui, aux yeux d'un nombre croissant de nos concitoyens, n'ont jamais rien évoqué de concret. Nous ne sommes ni à droite, ni à gauche, ni au centre. Nous sommes ailleurs et autrement.

Nous sommes démocrates. Nous sommes dans un modèle que nous inventons en avançant et dont nous dessinons les contours au fur et à mesure que nous le construisons.

Notre projet est un projet de société, et même, osons le dire, un projet de civilisation rendu nécessaire par l'urgence de la situation planétaire. Au regard de cette ambition,

chercher à positionner notre projet sur un échiquier politique national périmé apparaît
totalement désuet. Quant à savoir si le Mouvement Démocrate doit être ou pas "indépendant", et si cette indépendance doit être un préalable ou une exigence pour lesquels il faudrait combattre, cette question ne se pose pas, car notre indépendance est simplement une évidence.

En effet, de qui ou de quoi devrions-nous ou pourrions-nous être dépendants – ou indépendants – dès lors que nous portons un projet qui ne s'inscrit dans aucune des traditions politiques classiques ?
Nous sommes des êtres humains libres, qui avons librement décidé de nous unir pour construire quelque chose qui est autre chose : une alternative humaine à une société qui l'est de moins en moins.
Là est notre engagement, et cet engagement ne saurait souffrir un quelconque abandon envers quelque maître que ce soit.
Si vous souhaitez obtenir le formulaire de soutien, veuillez me contacter par mail . patrice.albert1@gmail.com

lundi 16 juin 2008

L'eau pour Barcelone , nouvelles infos ...

Voilà ce à quoi Les Eaux de Marseille prétendent porter secours !

Ce week-end s'est ouverte l'exposition internationale sur le développement durable à Saragosse, avec pour thème essentiel la question de l'eau...
l'Espagne est un pays qui gaspille beaucoup d'eau… Nous en avons dèjà parlé dans ce blog

Pourquoi ce manque de sobriété ? Parce que l'eau est très subventionnée en Espagne, plus que dans tout pays d'Europe : on est autour de 0.70 euro par m3 pour le prix moyen payé par les entreprises (en France, en Allemagne, au Royaume Uni c'est le double).

Voilà pourquoi il y a une gestion de l'eau désastreuse en Espagne, et à Barcelone en particulier
Conséquence : non seulement on ne fait aucun effort en matière de consommation, mais aucun effort non plus en matière de production. Voilà ce à quoi Marseille vient prêter renfort ... On a failli verser des larmes de crocodile .

Saragosse accuse Valence et Barcelone d'avoir urbanisé sauvagement la cote espagnole sans tenir compte des besoins en eau. La faute au tourisme ! L'agriculture espagnole est aussi montrée du doigt, qui consomme, d'après le journal Les Echos, 80% de l'eau du pays et ne participe qu'à hauteur de 4% du PIB.

lundi 9 juin 2008

Urbanisme et développement durable, nous sommes tous concernés

La Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, la Commune de MARSEILLE lancent un AVIS D'ENQUETE PUBLIQUE , suite à la modification du PLU .

Elle aura lieu du lundi 2 juin au mercredi 2 juillet 2008. au siège de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole . Le Pharo, 58 bd Charles Livon, 13007 MARSEILLE .

Le plan Local d'Urbanisme, PLU est le document majeur d'urbanisme pour la fabrique de la ville et la possibilité pour les politiques d'affirmer,à l'occasion de son élaboration , une volonté politique, comme celle de faire du développement durable une priorité par exemple . C'est la possibilité aussi pour chaque citoyen de prendre connaissance du dossier et de faire des remarques, si il le souhaite, auprès du Commissaire enquêteur. La très discrète information faite à son sujet , augure mal de la volonté réelle d'associer les citoyens à la politique d'urbanisme qui conditionne pourtant, la qualité de notre vie au quotidien. Cependant des remarques étayées et argumentées, ainsi que leur récurrence peuvent influer malgré tout, ne nous en privons pas..

Soyons clair la concertation n'est pas dans la tradition locale ; voilà ce que les professionnels du secteur ( architectes, urbanistes etc. ... ) ont répété à l'occasion de leur colloque qui, s'est tenu aujourd'hui 5 juin 2008, aux Archives Départementales de Marseille ; Le Forum de l'Urbain, qui a fait état d'un grand retard de notre région pour un développement durable de nos villes .

Très peu d'initiatives - en dehors d'Euro-Med - sont prises par les pouvoirs publics et les politiques qui ont un rôle clef en la matière. Peu d'opération ZAC ( Zone d'Aménagement Concerté ), par contre, beaucoup d'opérations en diffus ( 75 % ) ; contrairement à ce qui se passe dans d'autres régions comme rhone-alpes. On croit gagner du temps en faisant les procédures en catimini et sans réelle information . La procédure ZAC n'implique pas non plus toujours une concertation avec la population , mais elle la facilite . Au bout du compte ce sont de nombreux contentieux qui sont ainsi générés en voulant aller au plus vite, et des opérations retardées de plusieurs années . Une vraie frustration de la population dans tous les cas et une démocratie écornée ...

Pas de développement durable urbain, sans une participation active des populations.

Et une opération d'éco-quartier, comme à Sainte-Marthe, n'est pas un signal suffisamment fort qui permettrait de croire que nous nous sommes convertis aux exigences du développement durable à l'échelle de la ville ; le marketing politique est aussi une spécialité locale ...

A l'heure où les prix de l'énergie explosent - durablement - c'est un dirigeant de Total qui nous le dit et on peut le croire... Le développement durable n'est plus une option parmi d'autres, mais une nécessité : De plus en plus de ménages consacrent plus d'argent à leurs déplacements travail/domicile qu'à leur alimentation ! ( Le PLU permet par exemple de rapprocher habitat et travail et de faciliter ou non le développement des transports collectifs.. )

Mais que font ou que disent nos élus Modem ? Joker pour moi, je n'arrive pas à les joindre ..

mercredi 28 mai 2008

MARCHE POUR L'ENVIRONNEMENT, LA SANTE, LA SOLIDARITE ET LE CADRE DE VIE

Samedi 7 Juin 2008 à 14h aux Réformés en haut de la Canebière,

à l'appel de nombreuses associations . Associons nous à cette manifestation citoyenne et associative , sur des thèmes qui nous sont chers .

Venez nombreux ! le T- short orange n'est pas interdit ...

Récemment une action symbolique anti OGM - réunissant une cinquantaine de personne - s'est réalisée le jeudi 22 mai au Vieux-Port, avec des militants PS Verts et Communistes, mais le Modem Marseillais lui n'était pas présent , alors que nous avons revendiqué un positionnement écologique affirmé aux municipales encore présent dans tous les esprits . Enfin cette question a été l'occasion pour le gouvernement de bafouer notre démocratie, en faisant passer en force son projet au sénat ; alors que nous savons que la population française y est très majoritairement opposée. Cette absence est incohérente, et me semble être une faute politique .
Ne loupons pas cette nouvelle échéance à présent bien connue dans l'agenda marseillais ; on pourrait nous le reprocher à juste titre .

Notre avenir est en danger , réagissons !

vendredi 23 mai 2008

Gaspillage à tous les étages, eau scandale !

Le Norient Solar, premier-bateau citerne à destination de Barcelone a pris la mer jeudi dernier 20 mai, au départ de Marseille, avec à son bord près de 25.000 mètres cube d'eau potable. Les médias sont restés discrets sur cette nouvelle ...

Cette livraison sera effectuée par la Société des Eaux de Marseille ; l'opération intitulée « Marseille solidaire de Barcelone », pose des questions graves sur la manière dont nous gérons la ressource eau et une réflexion s'impose sur ce sujet.
Au total, Barcelone sera approvisionnée par six navires, qui effectueront 63 voyages par mois pour livrer mensuellement
1 660 000 m3 d’eau potable. L'apport de la SEM représente 1/3 environ de ce total , soit 500 000 m² . Ces navires consomment en 24 heures de traversée entre 30 et 50 tonnes de carburant . Une aberration écologique !

Peut-on parler de solidarité, quand en même temps, dans cette province d’Espagne, de nombreux terrains de golf, des piscines en bordure de mer, des espaces verts pour les touristes gaspillent l’eau sans compter ?

Aujourd’hui, en Provence, sans aucune vision politique à long terme, on se permet de détourner l’eau au profit des villes du littoral, au détriment des agriculteurs, des éleveurs et des communes de l’arrière pays.
Pour livrer l’eau à Barcelone, les bateaux vont effectuer plus de 175 voyages par trimestre, durée minimum du contrat , et ce pendant probablement plusieurs années, ce qui n’est absolument pas compatible avec l’esprit du Grenelle de l’Environnement, vous l'avez deviné .

Face au manque d'eau relatif dans cette région d'Espagne, d'autres solutions sont possibles .

Le citoyen de base pourrait déjà faire facilement des économies, et les grands consommateurs (touristiques et agricoles) pourraient aussi être appelés à un peu plus de raison et de mesure.

L’eau est un bien commun, ces livraisons représentent un danger et une porte ouverte à la marchandisation de l’eau. Les sociétés des eaux ne sont pas propriétaires de la ressource, leur rôle est essentiellement de l’exploiter et de la distribuer. De quel droit la Société des Eaux de Marseille commercialise-t-elle l’eau ?

L'eau et sa pénurie sont par contre un dramatique et authentique problème mondial chaque jour 20 à 30.000 personnes meurent à cause du manque d’eau saine, dont un enfant toutes les 8 secondes . Nous voyons qu'il y a d'autres vrais solidarités à réaliser ! Mais dans les pays du sud, pas en Europe ... pour le moment . Cette réalité rend encore plus indécent "l'opération" réalisée et qu'on veut nous "vendre" comme une solidarité ! On peut penser que certains vont toucher de substantiels bénéfices ...

Le gaspillage - avec ceux dont nous avons déjà parlé - est également présent dans la vétusté et au manque d’entretien des réseaux d’adduction barcelonais d’eau : environ 25 % de déperdition ! Il y a mieux à faire pour Barcelone que ces transports !

Un vrai scandale et on nous prend pour des imbéciles .

mardi 13 mai 2008

La pompe à fric et fumisterie des biocarburants

Contestés aux USA , alors que. Bush prévoyait de multiplier par six l'utilisation d'éthanol d'ici 2022.
Et en Europe : selon un rapport interne de la Commission de Bruxelles, «les inconvénients des biocarburants l'emporteront de manière quasi certaine sur leurs avantages»...

En France, les industriels et l'agro-business touchent une véritable manne, celle de la fiscalité prétendument écologique . Soudés par un intérêt bien compris, les pétroliers et les lobbies agricoles ont soutiré des cette année 1,1 milliard des caisses publiques ( qui parle de la maîtrise des dépenses ? ) . Les mêmes recevront 3 milliards au titre de l'exonération de la taxe sur les carburants (TIC) , en 2010 ! Une montagne de subventions ...
En tout ils toucheront plus de 3,5 milliard d'Euros soit 10% de la facture annuelle des français en carburant .

Un plan de développement prévoit 2 millions d'hectare en 2010 ( 12% de la surface agricole utile ), c'est un volontarisme sans précédent qui va bien au delà des prescriptions européennes . Total , très impliqué dans la chimie des distillats d'oléagineux , et les puissantes filières betteravières et céréalières touchent le pactole .
Ainsi une partie - conséquente - des politiques publiques de luttes contre le CO² ont été dévoyés par ces acteurs économiques qui font fi des économies budgétaires comme de la crise alimentaire . Pour Ziegler, ex-rapporteur de l'ONU pour l'alimentation : " les agrocarburants sont un crime contre l'humanité " ...

Que dit-on au Modem ? Les voix divergent ... Corinne Lepage est la seule a tenir un discours courageux est responsable ... Il est urgent de parler haut et fort sur ces questions .
Nous serions heureux de connaitre - les marseillais particulièrement - le point de vue de J.L. Bennahmias, membre de la direction nationale, député européen,
et qui fut tete de liste "Démocrate et Ecologiste" aux municipales de Marseille, sur cette question ...
Depuis le Grenelle nous savons qu'il ne suffit pas de parler écologie, pour en faire réellement , mais nous savons aussi, après le coup de théâtre à l'Assemblée sur les OGM, que nous pouvons faire reculer le gouvernement sur ces questions .

http://realiste.info/content/view/14/28

Marianne vient de publier un intéressant article sur le sujet dans son dernier numéro ( 577 )

mercredi 7 mai 2008

En toile de fond de la crise alimentaire, la tragédie des agrocarburants

Le scandale continue, malgré de nombreux rapports critiques comme celle du PDG de Nestlé dernier en date, la France maintient son objectif d'inclure 5% de biocarburants dans les réservoirs dès 2008 et 7% en 2010 .
Planter des palmiers à huile, de la canne à sucre, du, soja , du manioc, pour produire du carburant, c'est bientôt la garantie d'ouvrir des comptes numérotés aux Îles Caïman ou en Suisse pour de nombreux corrompus . Ce sont des millions d'hectares de foret et de terres agricoles qui sont menacées . Les surfaces ne sont pas illimitées .
La première conséquence de cette lame de fond, c'est l'explosion du prix des céréales partout dans le monde . Les Etats-Unis, le plus grand exportateur mondial de mais consacre 30% de leur production à la fabrication d'un éthanol . Prés de 70 millions de tonnes de mais sont retirés ainsi du marché , chaque année !
En France les agrocarburants sont subventionnés ! Sans aides massives, cette industrie n'a aucune rentabilité !
Dans le sud , son développement s'accompagne d'une expropriation massive des communautés paysannes . La bio-diversité est également menacée dans cette opération .
La propagande tente de faire croire l'impossible : les agrocarburants seraient efficaces dans la lutte contre le dérèglement climatique . L'étude du cycle complet de vie démontre au contraire un bilan désastreux de cette filière, et il est facile de comprendre que la foret est un puits de carbone incomparable .

En 2007, l'Indonésie pays pourtant agricole, est devenue le troisième pays émetteur de gaz à effet de serre . La raison on est simple : à cause des feux géants de forets qui préparent le terrain aux plantations industrielles .

Si rien est fait, l'avenir prévisible est aux crises alimentaires massives . Tout en sachant que les agrocarburants ne sont pas les seuls responsables, ils sont la cause d'un déséquilibre supplémentaire et fatal .
Réagissons ! Plus de subventions aux agrocarburants !

mercredi 30 avril 2008

Humeur et politique , buvons à nos succés futures !



Qui va trinquer ? C'est aussi ça le Modem ...

La campagne des municipales s'éloigne, bientôt ce ne sera qu'un souvenir parmi d'autres ; et bien avant que tous ceci ne s'estompe, et après hésitation, je vais exprimer quelques humeurs ! ça soulage et apaise à défaut d'avoir une utilité évidente et surtout immédiate ... et tenter une analyse .

J'ai participé activement aux municipales sur la liste de J.L.Bennhamias à Marseille 6/8 ( pour préciser le contexte, qui aurait pu avoir d'autres cadres, d'autres acteurs ... ) , co-listier, délégué le jour du scrutin . Je n'ai pas reçu un seul remerciement suite à cette action bénévole, ni jamais été invité a un quelconque verre de fin de campagne .... Cela me parait être un défaut de savoir vivre et pas loin de la goujaterie ; une interprétation personnelle je le reconnais . Enfin c'est une bêtise politique, ça c'est sur, ou un manquement grave d'organisation ; comment après mobiliser à nouveau facilement des bonnes volontés à l'occasion de nouvelles batailles politiques ?

Enfin cette campagne avait un parfum d'archaïsme qui m'a proprement stupéfié, le candidat désigné peut tout régenter à sa guise, et consulte selon son bon vouloir ; cette conception est très répendue, elle est à l'origine de beaucoup de nos erreurs et de résultats médiocres au final , alors qu'elle veut se justifier au nom de l'efficacité ! Son inspiration , militaire bien sur, serait aussi en provenance - sans que cela soit explicitement formulé - des milieux économiques et des affaires eux aussi soumis à rudes compétitions et concurrences .

Mais aujourd'hui les entreprises les plus performantes sont innovantes et elles font la plus grande place à la créativité et à l'initiative du plus grand nombre de ses collaborateurs et employés . Le paradigme de beaucoup de nos chefs politiques est donc complètement "has been", non seulement il foule aux pieds une partie de nos valeurs - dans leurs campagnes où ils se voient comme des chefs militaires - mais ils prennent une inspiration avec un modèle pyramidal et autoritaire qui a perdu son efficacité et une partie de sa légitimité dans son vivier d'origine, celui du marché et des entreprises .

Tout cela en déployant l'étendard d'une démocratie authentique et renouvelée ainsi que celui de la participation citoyenne ! On marche sur la tète .




lundi 21 avril 2008

Une nouvelle ère commence

La création de ce blog est historique . Rentrez dans l'histoire par vos témoignages et vos réflexions décapants publiés ici en avant première !